cancer du colon

Cancer du côlon : Un Guide Complet pour Comprendre la Maladie

Partager

Table des matières

Le côlon et le rectum, bien que faisant partie du même organe (le gros intestin), sont touchés par des cancers distincts nécessitant des traitements différents. Cet article se concentre sur le cancer du côlon, son diagnostic et ses options thérapeutiques.

Le cancer du côlon est l’un des cancers les plus fréquents dans le monde, touchant autant les hommes que les femmes. Un dépistage précoce est crucial pour améliorer les chances de guérison et augmenter le taux de survie.

Qu’est-ce que le cancer du côlon ?

Le cancer du côlon est une prolifération incontrôlée des cellules du côlon.  Selon le type de cellule qui se développe anormalement, il est classé comme suit :

  • L’adénocarcinome, qui prend naissance dans les glandes, est le type de cancer colorectal le plus courant (plus de 90 % des cas). Par conséquent, les informations suivantes se concentreront sur l’adénocarcinome.
  • Les lymphomes, les sarcomes et les mélanomes colorectaux sont beaucoup plus rares.

Les facteurs de risque du cancer du côlon

Plusieurs facteurs de risque sont associés au cancer du côlon :

  • Facteurs environnementaux : une alimentation riche en graisses et pauvre en fruits et légumes, la consommation d’alcool et l’obésité augmentent le risque.

  • Âge : le risque de cancer du côlon augmente avec l’âge.

  • Facteurs génétiques : environ 10 % des cas ont une composante héréditaire. Certains syndromes génétiques, comme le syndrome de Lynch, augmentent le risque de développer un cancer colorectal, mais l’incidence est simplement plus élevée chez les personnes dont un ou plusieurs membres de la famille ont reçu un diagnostic de cancer colorectal.

  • Maladies prédisposantes : la présence des polypes du côlon et les maladies inflammatoires de l’intestin augmentent le risque.

Diagnostic du cancer du côlon

Un diagnostic précoce est crucial pour améliorer le pronostic. Les symptômes d’alarme incluent :

  • Modification du rythme intestinal (constipation, diarrhée, etc.)
  • Douleurs abdominales
  • Sang dans les selles

D’autres symptômes peuvent apparaître à un stade avancé, comme la jaunisse, un gonflement abdominal, etc.

Le diagnostic repose sur :

  • Analyses sanguines: La présence d’une anémie peut être le signe d’une perte de sang, nécessitant des examens complémentaires pour écarter la possibilité d’une tumeur. Une altération des marqueurs de la fonction hépatique peut également indiquer une atteinte du foie.

  • Recherche de sang occulte dans les selles: Ce test analyse les selles pour détecter la présence de sang non visible à l’œil nu. Un résultat positif peut révéler un saignement occulte et justifier des examens supplémentaires.

  • Coloscopie: Cet examen consiste à introduire un tube flexible équipé d’une caméra et d’une source lumineuse dans le côlon, permettant de visualiser son intérieur. Si nécessaire, des biopsies (prélèvements de tissus) peuvent être réalisées pour analyse.

  • Examens radiologiques: Des examens complémentaires tels que les radiographies, les échographies, le scanner ou l’IRM peuvent être utilisés pour affiner le diagnostic et évaluer l’étendue de la maladie.

Le diagnostic définitif est posé par un anatomopathologiste après analyse de la biopsie.

Le dépistage du cancer du côlon

Le dépistage du cancer du côlon est recommandé pour toutes les personnes âgées de 50 à 69 ans, sans symptômes ni facteurs de risque particuliers. Il peut être réalisé par un test de recherche de sang occulte dans les selles tous les 1 à 2 ans ou par une coloscopie tous les 5 ans.

Le dépistage avant 50 ans est recommandé uniquement en cas d’antécédents familiaux de cancer colorectal ou de polypes, ou en présence d’autres facteurs de risque. Dans ces situations spécifiques, une coloscopie est généralement privilégiée.

Le traitement du cancer du côlon

Le traitement du cancer du côlon est déterminé par le stade de la maladie (TNM). Il est donc essentiel de réaliser un bilan diagnostique complet pour déterminer si le cancer est localisé au côlon ou s’il s’est propagé à d’autres organes (métastases).

  • Chirurgie: Lorsque le cancer est localisé, la chirurgie est généralement le traitement de première intention. L’étendue de l’intervention dépend de la localisation et de la taille de la tumeur. L’objectif est d’enlever la totalité de la tumeur pour éviter toute récidive. Dans certains cas, une colostomie (création d’une ouverture dans l’abdomen pour évacuer les selles) peut être nécessaire si la continuité de l’intestin ne peut être rétablie.
  • Chimiothérapie: Elle peut être recommandée après la chirurgie pour réduire le risque de récidive, en particulier si la tumeur a envahi les couches profondes du côlon ou les ganglions lymphatiques. La chimiothérapie est également le traitement principal en cas de métastases, pour contrôler la propagation de la maladie. Dans certains cas, une chirurgie peut être envisagée après la chimiothérapie, en fonction de la réponse au traitement et du nombre de métastases.
  • Immunothérapie : elle peut être utilisée dans certains cas de cancer avancé qui n’ont pas répondu aux autres traitements.

Visitez le témoignage d’une étudiante en médecine atteinte d’un cancer du côlon

Médecin oncologue spécialisée en oncologie intégrative.

Partager

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également être intéressé...

Melanome
Prevention

Le Mélanome: un cancer de la peau visible et traitable

Qu’est-ce que le mélanome ? Le mélanome est une tumeur maligne de la peau, potentiellement agressive, qui se développe à …

recidive
Surveillance et après-cancerTraitement

Récidive du cancer : que se passe-t-il lorsque le cancer réapparaît ?

Une récidive est définie comme la réapparition d’un cancer après une période où il était indétectable, généralement à la suite …

Chimiotherapie
Traitement

Qu’est-ce que la chimiothérapie ?

La chimiothérapie est un type de traitement du cancer qui consiste à utiliser des médicaments appelés antinéoplasiques ou chimiothérapeutiques, pour …

comment traiter le cancer
Traitement

Comment traite-t-on le cancer ?

Lorsque la maladie est diagnostiquée, le choix du traitement du cancer dépend de différents facteurs tels que le type de …

Accédez a dès traitements innovants grâce à notre moteur de recherche d’essais cliniques