comment traiter le cancer

Comment traite-t-on le cancer ?

Partager

Table des matières

Lorsque la maladie est diagnostiquée, le choix du traitement du cancer dépend de différents facteurs tels que le type de tumeur, la localisation, l’extension ou l’état de santé de chaque personne, entre autres.

Pour choisir le traitement approprié, il est essentiel de procéder à une évaluation individuelle de chaque cas. Ce processus est réalisé par différents spécialistes qui, de manière coordonnée, évaluent l’état de chaque personne et proposent la meilleure option thérapeutique.

Certains traitements sont appliqués spécifiquement à certaines zones du corps (thérapies locales), tandis que d’autres ont la capacité d’exercer leur effet sur n’importe quelle partie de l’organisme (traitements systémiques).

Il existe différents types de thérapies, chacune conçue en fonction des particularités du cancer et des besoins du patient. Les principaux traitements du cancer sont la chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie, les thérapies biologiques, l’hormonothérapie ou la transplantation.

La chirurgie, souvent le premier choix pour traiter le cancer

La chirurgie est souvent considérée comme le premier choix pour traiter le cancer, car elle peut être utilisée à la fois au stade du diagnostic et pendant la phase de traitement. En fonction du type de cancer et du stade de la maladie (TNM), elle peut être utilisée pour :

  • Retirer la totalité de la tumeur. Elle vise à obtenir la guérison de la maladie. Cette technique peut être pratiquée si la tumeur ne se trouve que dans une zone du corps et qu’il est possible de l’enlever sans endommager d’autres parties du corps.
  • Réduire la tumeur. Lorsque la tumeur ne peut pas être enlevée complètement, mais qu’une partie seulement peut l’être, on parle de chirurgie cytoréductive. Ce processus peut contribuer à réduire la taille d’une tumeur importante afin que d’autres traitements tels que la radiothérapie ou la chimiothérapie puissent être appliqués ultérieurement.
  • Soulager les symptômes du cancer. Les tumeurs qui provoquent des douleurs ou des pressions sont retirées afin d’améliorer la qualité de vie du patient.

La chimiothérapie, l’un des traitements les plus connus du cancer

Ce traitement englobe une grande variété de médicaments dont les mécanismes d’action, les formes d’administration et les effets secondaires diffèrent. L’objectif de la chimiothérapie est de stopper la croissance et la division des cellules cancéreuses et de les détruire.

La chimiothérapie est utilisée de différentes manières dans le traitement du cancer. Elle est utilisée comme traitement primaire, appelé « chimiothérapie curative« , lorsque l’objectif est d’éradiquer complètement le cancer. Elle est également administrée avant une intervention chirurgicale ou une radiothérapie pour réduire la taille des tumeurs « chimiothérapie néoadjuvante« . Après d’autres traitements tels que la chirurgie ou la radiothérapie, une « chimiothérapie adjuvante » est utilisée pour tuer les cellules cancéreuses restantes. En outre, lorsque le cancer est incurable, la chimiothérapie peut ralentir la progression et soulager les symptômes « chimiothérapie palliative« , améliorant ainsi la qualité de vie et prolongeant la survie dans certains cas.

Radiothérapie, le rayonnement comme traitement du cancer

La radiothérapie consiste en l’application de rayonnement ionisant sur les cellules tumorales, empêchant ainsi leur reproduction et facilitant leur élimination. En fonction de la tumeur, elle peut être utilisée de 3 manières : avant la chirurgie pour réduire la tumeur, après la chirurgie pour réduire le risque de récidive de la tumeur, ou combinée à la chimiothérapie lorsque la chirurgie n’est pas possible. Elle est souvent utilisée comme traitement du cancer du poumon, du cancer de l’estomac ou du cancer de la tête et du cou, entre autres.

La radiothérapie peut être administrée de la manière suivante

  • Rayonnement externe : il est effectué par une machine connue sous le nom d’accélérateur linéaire. Cet appareil envoie des radiations directement sur la zone cible. Le patient qui reçoit des radiations externes n’est pas exposé à des matières radioactives, de sorte qu’il n’est pas nécessaire de prendre des mesures de sécurité particulières à la maison.
  • Radiothérapie interne ou curiethérapie : pour ce type de radiothérapie, une source de rayonnement est placée à l’intérieur ou à proximité de la tumeur dans le corps. Des mesures de sécurité particulières sont nécessaires pour ce type d’irradiation pendant un certain temps.
  • Radiothérapie systémique : dans le traitement de certains types de cancer, des médicaments radioactifs sont administrés au patient par la bouche ou par voie veineuse pour circuler dans tout le corps. Des précautions particulières doivent être prises à la maison pendant un certain temps.

Les thérapies biologiques, une innovation dans le traitement du cancer

Les thérapies biologiques (immunothérapies) sont à la base de la médecine de précision. Ces traitements utilisent des substances produites par l’organisme ou en laboratoire pour traiter les maladies. Certaines thérapies biologiques stimulent le système immunitaire pour qu’il détruise les cellules cancéreuses, empêchant ainsi la croissance du cancer.

L’immunothérapie consiste à aider les défenses de l’organisme, c’est-à-dire le système immunitaire, à lutter contre le cancer. L’une des caractéristiques de l’immunothérapie est qu’elle n’agit que contre les cellules malignes, ce qui tente de réduire les effets secondaires et est donc généralement mieux toléré.

Il existe de nombreux types de thérapies biologiques, dont les suivants :

  • Les thérapies ciblées, telles que les anticorps monoclonaux, les inhibiteurs de tyrosine kinase, les inhibiteurs de mTor ou les médicaments anti-angiogéniques.

  • Les inhibiteurs du point de contrôle immunitaire

  • Immunothérapies non spécifiques

  • Thérapie par cellules T

  • Vaccins anticancéreux

L’hormonothérapie, un des traitements du cancer du sein

L’hormonothérapie, ou thérapie hormonale, est un type de pratique médicale qui utilise des médicaments pour modifier les hormones, soit en empêchant leur synthèse, soit en modifiant leurs effets sur certaines cellules, afin d’arrêter la croissance de certaines tumeurs.

Les cancers du sein et de la prostate, par exemple, sont deux pathologies pour lesquelles l’hormonothérapie peut être utilisée pour traiter les tumeurs parce que leurs cellules ont des récepteurs hormonaux à leur surface. Ces tumeurs dépendent des hormones pour leur croissance, ce qui les rend hormono-dépendantes.

Voici quelques exemples de médicaments hormonaux

  • Tamoxifène : c’est l’un des traitements les plus connus du cancer du sein. Il se caractérise par le blocage des récepteurs d’œstrogènes sur les cellules du cancer du sein.
  • Les inhibiteurs de l’aromatase : sont des médicaments qui arrêtent la production d’œstrogènes et sont utilisés dans le traitement du cancer du sein.
  • Faslodex : utilisé pour traiter le cancer du sein, il bloque et endommage les récepteurs d’œstrogènes.

La greffe de moelle osseuse, une autre option de traitement du cancer pour certains patients

La greffe de moelle osseuse (ou greffe hématopoïétique) est une procédure thérapeutique utilisée dans les maladies où la fonction de la moelle osseuse est altérée. Les greffes hématopoïétiques visent à restaurer la fonction de la moelle osseuse afin qu’elle produise normalement des cellules sanguines. Ces traitements peuvent être utilisés dans le cas de leucémies, de myélomes multiples ou de lymphomes, par exemple.

Selon la personne qui donne les cellules souches, il existe deux grands types de greffes :

  • Autotransplantation (autologue) : le patient est à la fois donneur et receveur des cellules souches.
  • La transplantation allogénique (allogène) : les cellules souches proviennent d’une personne autre que le patient.

Il est très important que le donneur et le receveur soient compatibles pour éviter le rejet du greffon. Les rejets se produisent lorsque le système immunitaire du patient interprète les cellules du donneur comme étrangères et tente de les détruire parce qu’il les considère comme des bactéries ou des virus.

Les essais cliniques, la clé pour trouver de nouveaux traitements contre le cancer

Les essais cliniques sont des études de recherche menées sur des personnes afin de découvrir comment un nouveau traitement agit contre une maladie dans un environnement sûr et contrôlé. Ils permettent de déterminer l’efficacité du traitement, d’évaluer la dose qui apporte le maximum de bénéfices au patient et de voir s’il y a des effets indésirables éventuels.

Bien que la décision finale de participer à un essai clinique revienne toujours au patient, il est important de demander conseil à l’équipe médicale chargée du dossier.

Les avantages de la participation à un essai clinique sont notamment les suivants :

  • L’accès à des traitements innovants qui ne sont pas disponibles par d’autres moyens.
  • Les tests médicaux supplémentaires.
  • L’amélioration de la qualité de vie des patients atteints de la même pathologie que la vôtre.
  • Participer activement au développement de la science.

Nous vous recommandons le moteur de recherche d’essais cliniques MatchTrial© pour trouver des traitements innovants compatibles avec votre diagnostic. Notre équipe d’infirmières se fera un plaisir de vous aider à utiliser la plateforme.

Bibliographie

Federació Catalana d’Entitats Contra el Càncer. Tractaments del càncer. Disponible en https://www.juntscontraelcancer.cat/cancer/tractaments-del-cancer/

Generalitat de Catalunya. Tractaments. Disponible en https://canalsalut.gencat.cat/ca/salut-a-z/c/cancer/tractaments/

Sociedad Americana Contra el Cáncer. Tipos de tratamiento. Disponible en https://www.cancer.org/es/tratamiento/tratamientos-y-efectos-secundarios/tipos-de-tratamiento.html

Mayo Clinic. Cirugía contra el cáncer: extirpación física del cáncer. Disponible en https://www.mayoclinic.org/es-es/diseases-conditions/cancer/in-depth/cancer-surgery/art-20044171

IMOMA. Radioterapia. Disponible en https://www.imoma.es/servicios/oncologia-radioterapica/

Instituto Nacional del Cáncer. Tipos de tratamiento. Disponible en https://www.cancer.gov/espanol/cancer/tratamiento/tipos

Fundación Josep Carreras. El trasplante de médula ósea, sangre periférica o sangre de cordón umbilical. Disponible en https://www.fcarreras.org/es/trasplante

Partager

Laissez un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez également être intéressé...

cancer du colon
Prevention

Cancer du côlon : Un Guide Complet pour Comprendre la Maladie

Le côlon et le rectum, bien que faisant partie du même organe (le gros intestin), sont touchés par des cancers …

Melanome
Prevention

Le Mélanome: un cancer de la peau visible et traitable

Qu’est-ce que le mélanome ? Le mélanome est une tumeur maligne de la peau, potentiellement agressive, qui se développe à …

recidive
Surveillance et après-cancerTraitement

Récidive du cancer : que se passe-t-il lorsque le cancer réapparaît ?

Une récidive est définie comme la réapparition d’un cancer après une période où il était indétectable, généralement à la suite …

Chimiotherapie
Traitement

Qu’est-ce que la chimiothérapie ?

La chimiothérapie est un type de traitement du cancer qui consiste à utiliser des médicaments appelés antinéoplasiques ou chimiothérapeutiques, pour …

Accédez a dès traitements innovants grâce à notre moteur de recherche d’essais cliniques