Quels conseils dois-je suivre si j’ai un mauvais goût dans la bouche?

Quels conseils dois-je suivre si j’ai un mauvais goût dans la bouche?

Manger nourrit non seulement l’organisme mais procure aussi du plaisir.

 

La sensibilité au goût peut être modifiée à un degré plus ou moins élevé. L’« agéusie » désigne l’absence du sens du goût, l’« hipogéusie » une diminution de la sensibilité gustative et la « dysgueusie » une altération du goût ou de la perception d’un goût en l’absence de la substance censée la provoquer.

 

Afin d’éviter une diminution de l’apport et donc une malnutrition, les recommandations générales et nutritionnelles à suivre sont les suivantes :

 

Recommandations générales

  1. Maintenir une bonne hygiène buccale et se rincer la bouche avant de manger avec: de l’eau, des infusions de thym, de la camomille, de l’eau avec du bicarbonate
  2. Utiliser des ustensiles en bois pour cuisiner et en plastique pour manger
  3. Supprimer l’alcool et le tabac

Recommandations nutritionnelles

  1. Augmenter l’assaisonnement des aliments :
    1. Cuisiner avec des épices, des condiments, des herbes aromatiques (menthe, basilic, origan, romarin, thym, laurier, fenouil, etc.), de l’ail, des huiles essentielles, des jus, du vinaigre et des zestes d’agrumes (citron, orange, etc.), du sel ou encore du glutamate monosodique (bouillons et extraits)
    2. Une compotée de tomates comme base de vos plats
  2. Stimuler le goût
    1. Éviter les aliments qui adoucissent les plats, comme les œufs et le lait dans les sauces
    2. Utiliser des bouillons au lieu de l’eau pour la cuisson du riz et des purées de légumes
  3. Privilégier des recettes qui préservent ou rehaussent la saveur des aliments: à la plancha, en papillote, au four recouvert de papier d’aluminium
  4. Mariner la viande et le poisson avec du jus de citron, du poivre ou des herbes aromatiques.
  5. Éviter les températures extrêmes, car elles réduisent la saveur des aliments.
  6. Couper les aliments en morceaux tant pour l’assaisonnement que pour la dégustation. Les assaisonnements sont beaucoup plus parfumés lorsqu’ils sont coupés en morceaux. Au moment du repas, il est conseillé de couper de petits morceaux pour libérer les substances aromatiques qui stimulent l’appétit.
  7. Pour la conception des menus, il est conseillé d’utiliser: Des produits laitiers/végétaux, des crèmes froides, des milkshakes, des puddings, des salades de riz ou de pâtes, des pommes de terre ou encore des légumes secs.
  8. Éviter les saveurs amères (café, thé, chocolat), métalliques (édulcorants artificiels) et les aliments aux saveurs ou aux odeurs très intenses.
  9. Manger des fruits acides (orange, citron, fraise, kiwi, ananas) pour aider à atténuer le goût métallique.

Des recettes qui pourraient vous être utiles

Ingrédients pour une portion

125 g de bar

1/4 d’oignon nouveau

1 citron

1 cuillère à soupe d’huile d’olive

Quelques feuilles de coriandre fraîche

Pour la garniture

40 g de maïs en boîte

1/4 d’avocat

 

Préparation

1. Demandez à votre poissonnier de découper le poisson en tranches et en dés d’environ 2 x 2 cm

2. Émincez l’oignon en fines lamelles et réservez

3. Hachez la coriandre

4. Mettez le poisson dans un bol, ajoutez l’oignon émincé, le jus du citron et la coriandre hachée

5. Mélangez le tout, couvrez et laissez reposer pendant 5 minutes au réfrigérateur

6. Retirez du réfrigérateur et égouttez le jus

7. Mélangez le jus avec de l’huile d’olive et utilisez-le comme sauce

Servez le plat avec le maïs et l’avocat.

Tabulé

Ingrédients pour une portion

60 g de couscous précuit

1/2 tomate

1/2 oignon nouveau

1 cuillère à soupe de persil

1 cuillère à soupe de coriandre

Jus d’un demi-citron

1 cuillère à soupe d’huile d’olive

Du sel

Préparation

1.Lavez la tomate et coupez-la en petits dés

2. Hachez l’oignon nouveau

3. Hachez le persil et la coriandre

4. Mettez le couscous dans un grand bol

5. Portez à ébullition une quantité d’eau équivalente à celle du couscous. Ajoutez du sel

6. Versez l’eau bouillante dans le couscous en veillant à ce que tout le contenu soit couvert. Couvrez et laissez reposer jusqu’à ce que la semoule soit bien humidifiée. Mélangez avec une fourchette pour séparer les grains et réservez.

7. Assaisonnez le couscous avec le jus de citron, mélangez et ajoutez la tomate, l’oignon nouveau et les herbes. Ajoutez une cuillère à soupe d’huile d’olive pour assaisonner l’ensemble

Velouté de potiron et de carottes à l’orange et au gingembre

Ingrédients

100 g de potiron

100 g de carottes

1 orange

35 g de poireaux

1 morceau de gingembre

1 cuillère à soupe d’huile d’olive

Du sel

Préparation

1. Épluchez le gingembre et coupez-le en tranches. Réservez un morceau pour la présentation.

2. Coupez l’orange en deux, séparez les quartiers d’une moitié et pressez l’autre moitié. Réservez.

3. Coupez le poireau et faites-le revenir à feu doux dans une poêle avec un filet d’huile d’olive pendant 10 minutes.

4. Épluchez le potiron et la carotte. Coupez en morceaux.

5. Ajoutez à la poêle avec le gingembre. Recouvrez d’eau et laissez mijoter.

6. Une fois les légumes cuits, ajoutez le jus d’orange et mixez le tout.

7. Ajoutez un filet d’huile d’olive, salez et mixez à nouveau pour obtenir une crème légère. Égouttez et réservez.

8. Servez le velouté chaud et agrémentez de quartiers d’orange et d’un filet d’huile d’olive sur le dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous souhaitez accéder aux essais cliniques sur le cancer?

Téléchargez l’application disponible sur iOS et Android