5 recettes simples pour la dysphagie oropharyngée

5 recettes simples pour la dysphagie oropharyngée

La dysphagie est l’un des symptômes les plus fréquents chez les patients atteints de tumeurs de la tête, du cou et de l’œsophage. Elle touche jusqu’à 50 % des personnes concernées par ce diagnostic. Elle peut se présenter comme un symptôme initial ou, le plus souvent, être secondaire au traitement du cancer.

Le terme dysphagie, dérivé du grec phagein qui signifie « avaler », désigne toute anomalie ou difficulté dans le processus de déplacement du bol alimentaire de la bouche vers l’estomac.

Il existe différentes façons de classer les types de dysphagie. On peut la classer selon la phase de la déglutition qui est altérée (dysphagie oropharyngée ou œsophagienne), le type d’aliment et/ou de boisson qui empêche une déglutition correcte (dysphagie aux liquides, solides ou mixte), ou selon le facteur qui la provoque (dysphagie fonctionnelle ou mécanique). Il est essentiel de déterminer le type de dysphagie pour pouvoir la traiter correctement.

La plus fréquente dans les tumeurs de la tête et du cou est la dysphagie oropharyngée, qui peut entraîner deux grands groupes de complications : celles causées par une altération de l’efficacité et celles causées par une altération de la sécurité.

  • Lorsqu’une diminution de l’efficacité de la déglutition se produit, la personne commencera très probablement à développer une déshydratation et/ou une malnutrition.
  • Lorsqu’une diminution de la sécurité de la déglutition se produit, la personne commencera à être prise d’étouffements avec obstruction des voies respiratoires, appelée aspirations bronchiques, pouvant entraîner une pneumonie.

Comme nous pouvons le constater, la localisation de la maladie et les effets du traitement conditionnent l’état nutritionnel et la qualité de vie de la personne affectée, c’est pourquoi les interventions diététiques et nutritionnelles jouent un rôle fondamental dès le diagnostic du cancer et tout au long du traitement.

Lorsque la dysphagie est plus présente, il est difficile d’avaler aussi bien les textures liquides que les aliments solides, il est donc recommandé de consommer les aliments broyés.

Cuadro de texto: Les textures broyées sont en général peu attrayantes et monotones et ne suscitent pas une grande motivation au moment de manger. Il est donc essentiel de faire preuve de créativité dans la préparation des repas, la décoration des assiettes et les associations de couleurs.

Pour pouvoir continuer à vous régaler, voici cinq recettes très équilibrées et faciles à préparer.

Café au lait et céréales :

Ingrédients :

  • Café au lait
  • Céréales dextrinées
  • Sucre (facultatif)

Préparation :

  1. Faites chauffer le café avec le lait et ajoutez une cuillère à soupe de céréales dextrinées.
  2. Remuez bien et ajoutez d’autres cuillerées si nécessaire. L’objectif est d’obtenir une texture homogène et crémeuse.
  3. Vous pouvez également ajouter du sucre, mais n’oubliez pas que les céréales dextrinées sont généralement déjà sucrées.

 

 

Velouté de potiron et marrons grillés :

Ingrédients :

  • 1 brique de crème fraîche
  • 1 potiron
  • 1 poireau
  • 1 petit oignon
  • 8 à 10 marrons grillés
  • Fines herbes
  • Bouillon de légumes ou de poulet
  • Origan et thym frais
  • Sel et poivre, selon le goût

Préparation :

  1. Réservez la moitié de la brique de crème fraîche au réfrigérateur.
  2. Pelez et coupez le potiron, le poireau et l’oignon en morceaux de taille moyenne. N’oubliez pas de retirer les graines du potiron.
  3. Dans une casserole, ajoutez un filet d’huile et faites revenir les légumes coupés en morceaux jusqu’à ce qu’ils soient légèrement dorés.
  4. Ajoutez ensuite les herbes, le sel, le poivre et couvrez tous les ingrédients avec du bouillon.
  5. Faites cuire tous les légumes avec le bouillon à feu vif pendant environ 10 minutes.
  1. Ajoutez les marrons épluchés et coupés en deux au mélange et faites cuire pendant encore 10 à 15 minutes.
  2. Une fois que le potiron est facile à percer avec un couteau, retirez la casserole du feu, ajoutez la crème fraîche et écrasez le tout jusqu’à obtenir un velouté homogène.
  3. Passez le mélange dans une passoire pour éviter les restes de fines herbes ou les morceaux trop gros et servez dans une assiette en utilisant le reste de crème fraîche réservée au réfrigérateur pour la garniture.

Astuce : si la crème n’est pas assez épaisse, vous pouvez ajouter plus de marrons au mélange ou ajouter un peu de purée de pommes de terre jusqu’à obtention de la bonne texture.

 

Ragoût de lentilles au jambon :

 

Ingrédients :

  • 300 g de lentilles cuites
  • 100 g d’oignon
  • 1 gousse d’ail
  • 100 g de concentré de tomates
  • 50 g de poivron vert
  • 2 tranches de jambon serrano
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive extra vierge
  • 1 petit os de jambon ibérique
  • 1 feuille de laurier
  • Paprika doux, sel et poivre

Préparation :

  1. Lavez, épluchez et hachez l’oignon et l’ail. Faites revenir ces ingrédients dans une casserole avec de l’huile.
  2. Lavez et hachez le poivron vert et ajoutez-le dans la casserole dès que l’ail et l’oignon ont été pochés. Ajoutez un peu d’eau pour éviter que les légumes ne collent entre eux.
  3. Une fois les légumes bien cuits, ajoutez le paprika doux, le concentré de tomates, le jambon serrano coupé en petits morceaux et la feuille de laurier. Faites cuire le tout pendant 10 à 15 minutes à feu moyen.
  4. Ajoutez les lentilles, le sel, le poivre et couvrez le tout d’eau.
  5. Faites cuire le tout à feu moyen encore quelques minutes.
  6. Une fois que tout est cuit, retirez l’os du jambon et la feuille de laurier, broyez le tout jusqu’à obtenir une texture homogène. Passez le tout dans une passoire pour éviter les gros morceaux, et voilà, c’est prêt.

Cake au saumon et sauce à l’orange :

 

Ingrédients :

  • 80 g de saumon
  • 10 ml d’huile d’olive extra vierge
  • 50 ml de lait
  • ½ oignon de petite taille
  • 25 g de poireau
  • 1 orange
  • 1 verre de jus d’orange
  • 2 blancs d’œufs
  • 2,5 g de sauce tomate
  • Sel et poivre, selon le goût

Préparation :

  1. Faites revenir le saumon à la poêle avec un peu d’huile pendant quelques minutes et réservez. Une fois refroidi, hachez et retirez bien toutes les arêtes.
  2. Coupez l’oignon en petits morceaux. Ensuite, placez-le dans la poêle et faites-le pocher jusqu’à ce qu’il devienne bien tendre.
  3. Dans un bol à part, montez les blancs d’œufs en neige.
  4. Mélangez le lait, le sel, le poivre et la sauce tomate, ajoutez le saumon haché et réduisez le tout en purée jusqu’à ce que le mélange soit lisse et homogène.
  5. Ajoutez ce mélange dans le bol avec les blancs d’œufs montés en neige et remuez progressivement et en douceur.
  6. Préparez un récipient rempli d’eau pour faire un bain-marie dans le four. Laissez-le chauffer.
  7. Placez le mélange de saumon et de blanc d’œuf dans un moule préalablement graissé avec un peu d’huile pour pouvoir démouler le cake facilement.
  8. Faites cuire le cake au four à 150 °C. Si vous insérez un cure-dent et qu’il en ressort sec, votre cake est prêt.
  1. Pendant que le cake cuit au four, ajoutez le jus d’orange et l’orange pelée et hachée dans la poêle où l’oignon a été poché. Faites cuire à feu moyen, en remuant constamment, jusqu’à ce que la sauce ait réduit sa taille et épaissi légèrement, pendant environ 10 minutes.
  2. Une fois la sauce à l’orange préparée, il est important de la broyer et de la filtrer pour éviter les fibres ou les gros morceaux.
  3. Placez la sauce à l’orange au fond de l’assiette et déposez le cake sur le dessus. Servez.

 

 

Mousse à la pêche :

Ingrédients :

  • 1 mangue bien mûre
  • 1 cuillère à soupe de gélatine ou 1 feuille de gélatine
  • 1 verre de lait ou de boisson végétale
  • 1 verre d’eau

Préparation :

  1. Mettez les 5 feuilles de gélatine dans de l’eau froide pour l’hydrater.
  2. Lavez, épluchez et coupez la mangue en morceaux de taille moyenne.
  3. Dans un bol, placez la mangue et le lait, mixez le tout jusqu’à ce que le mélange soit homogène et passez le mélange dans une passoire pour éviter les fibres ou les gros morceaux.
  4. Dans une petite casserole, mettez 1 verre d’eau et la feuille de gélatine. Faites chauffer le mélange à feu moyen en remuant jusqu’à la dissolution de la gélatine.
  5. Ajoutez la gélatine dissoute dans le mélange de mangue et de lait et fouettez à nouveau pendant quelques secondes.
  6. Versez le mélange obtenu dans des petites verrines, laissez refroidir, puis mettez les verrines au réfrigérateur pour les servir bien fraîches.
Sources : European Society for Swallowing disorders ; www.senpe.com ; Fundación Alicia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous souhaitez accéder aux essais cliniques sur le cancer?

Téléchargez l’application disponible sur iOS et Android